Quand changer ses pneus : les conseils de WebdealAuto

Pourquoi changer ses pneus ?

Les pneus sont les seuls éléments qui relient la voiture à la route. Avoir des pneus en bon état est primordial pour votre sécurité ; ils garantissent une bonne tenue de route et un freinage optimal.

Comment savoir si vos pneus sont usés

Les témoins d’usure, se trouvant au milieu de la bande de roulement, formant des petites bosses au fond des sillons ou des sculptures, vous renseignent sur l’état d’usure de vos pneus. Si la gomme de vos pneus arrive au même niveau que les témoins, cela signifie qu’il faut impérativement les changer.

Quels sont les risques d’un pneu usé ?

Rouler avec des pneus usés présentent 2 risques majeurs :

  • Un pneu usé nécessite le double de la distance de freinage comparé à un pneu neuf. A titre d’exemple, à 60km/h, cela nécessitera 35 mètre de plus pour stopper le véhicule.
  • En cas de route humide, le risque d’aquaplanage est accru dû. à la mauvaise évacuation de l’eau entre les sillons.

Quelle est la durée de vie moyenne d’un pneu ?

La durée de vie d’un pneu varie de 20 000 à 90 000 km. Selon le type de pneumatique, l’usure sera différente :

  • Les pneus à gomme dure ou pneus été, sont ceux que l’on retrouve principalement sur les autos et qui possèdent la durée de vie la plus importante. Principalement utilisés pour les saisons chaudes, il n’est pas nécessaire de les changer le reste de l’année pour les régions à faible risque d’enneigement.
  • Les pneus à gomme tendre (pneus neige ou 4x4) sont utilisés pour un usage spécifique, selon la saison ou le type de terrain. Les pneus neige ont la particularité de garder toute leur élasticité à de faibles températures, permettant une meilleure adhérence sur route verglacée. Les sculptures de ces pneus sont importantes et profondes, ce qui leurs permet de bien accrocher la neige fraiche. L’extrême tendreté des pneus 4x4, ainsi que la grosseur de leurs pavés, permettent une motricité améliorée dans des conditions difficiles (boue, galets de rivières, etc).
    En revanche, les pneus à gomme tendre s’usent plus rapidement, surtout pour des conditions qui ne sont pas adaptées à leur utilisation (températures élevées, bitume, vitesse, …).
  • Les pneus toutes saisons représentent le compromis entre les pneus à gomme dure (pneus été) et les pneus à gomme tendre (pneus hiver). Ils ont une durée de vie à peine inférieure aux pneus été et sont efficaces en hiver, tant que les conditions ne sont pas extrêmes. Dans ce cas, il faudra s’orienter vers des chaines à neige ou des chaussettes.

La durée de vie d’un pneu est aussi dépendante de sa qualité. Un pneu de marque Premium et un pneu Budget ou Premier prix, n’auront pas une durée de vie équivalente. Un pneu de marque Premium aura une durée de vie de 40 à 50 000 km là où un Premier prix oscillera entre 20 000 et 30 000 km.
Les pneus de marque Premium conviendront plus aux conducteurs exigeants en offrant des conditions de conduite optimale. Les marques Premium sont : Bridgestone, Continental, Dunlop, Good Year, Hankook, Michelin, Pirelli et Toyo Tires.
Les pneus de marque Quality sont un bon compromis aux Premium en terme de qualité-prix. On y retrouve les marques suivantes : BFGoodrich, Coopertires, Falken, Firestone, Fulda, Kleber, Kumho Tyre, Nankang, Nokian Tyres, Uniroyal, Vredestein et Yokohama.
Enfin pour les budgets plus restreints, il y a les pneus Budget qui permettent pour un coût bas, de profiter de pneus de bonne facture et d’une longévité remarquable. Cependant, pour des conduites sportives ou en condition difficile, leurs usages restent limités. Les marques Budget sont : Accelera, Atturo, Imperial, Maxxis, Nexen et Riken.

Reconnaitre les signes d’usure anormale

Au-delà de l’usure normale, certains signes d’usure mettent en évidence des anomalies :

  • Une usure asymétrique sur une épaule peut être due à un défaut de parallélisme ou d'équilibrage.
  • L’usure sur les deux épaules de la bande de roulement est généralement synonyme de sous-gonflage du pneu.
  • A contrario, une usure sur la bande centrale est souvent le fait d’un sur-gonflage du pneu.

Que faire en cas de crevaison d’un pneu ?

En cas de crevaison, il vous faut identifier l’entaille afin d’évaluer si le pneu est réparable ou non

Un pneu réparable présente les caractéristiques suivantes :

  • A l’extérieur, les flancs ne doivent pas présenter de traces de plissures et aucune nappe métallique ou textile ne doit être visible.
  • Si l’entaille est sur la bande de roulement, elle ne doit pas dépasser 6mm.
  • Si l’entaille est sur un flanc, elle peut être réparée si la coupure n’est pas plus grande que 3mm et uniquement pour un pneu d’indice inférieur ou égal à T (190km/h).
  • La zone talon qui permet l’accroche sur la jante ne doit pas avoir subi de dommages.
  • L’intérieur du pneu doit être impeccable et ne pas présenter de marbrures ou de « poudre de pneu », synonyme d’un pneu détérioré.
  • Certains pneus Runflat ne sont pas réparables, notamment les Pirelli Runflat et les Continental SSR, pour les autres une réparation par un agent agréé est possible (Bridgestone, Dunlop, Good Year et Michelin).

Quid des galettes ?

Les avantages d’une galette :

  • Une galette présente des dimensions inférieures à celles d’une roue de secours classique. Ainsi cela permet au constructeur d’offrir un gain d’espace pour le coffre.
  • Le prix d’une galette est inférieur à celui d’une roue de secours.
  • Une galette est plus légère, permettant un gain de poids sur le véhicule.

En revanche, les inconvénients sont plus nombreux, surtout pour le conducteur :

  • Dans les virages, la stabilité du train arrière est compromise ; il y a un risque de survirage brutal qui peut être difficile à rattraper.
  • La voiture est déséquilibrée, même en ligne droite.
  • Du à la différence d’adhérence de la galette, le freinage d’urgence entraine des à-coups que même l’ABS ne peut résorber. A noter d’ailleurs que sans ABS, un freinage rugueux à 80km/h provoque un « plat » qui rend la galette inutilisable.
  • Une voiture équipée d’une galette ne peut rouler au-dessus de 80km/h, ce qui rend sa conduite particulièrement dangereuse sur une autoroute.
  • Une conduite sur sol humide avec une galette implique une vigilance accrue sur la route. En effet, lors d’un freinage brusque, la distance d’arrêt est rallongée. Il est conseillé de rouler en deçà des 80km/h, qui est la vitesse maximale autorisée.