Comment limiter l’usure de ses pneus ?

Surveiller la pression de vos pneus

Le poids du véhicule est réparti sur l’ensemble des 4 pneus. Des pneus gonflés à la bonne pression, selon la charge du véhicule, évite une usure prématurée. Des pneus sous-gonflés entraineront une usure anormale sur les côtés de la bande de roulement alors que des pneus sur-gonflés entraineront une usure anormale sur le milieu de la bande de roulement.

Adopter une conduite économique

Une conduite économique vous permettra de conserver vos pneus plus longtemps. Cela implique de limiter les accélérations et freinages brusques, notamment sur la conduite en ville. Sur route ou autoroute, une vitesse raisonnable évitera des freinages brusques et entrainera une usure moins rapide. Pour vous faire une idée, voyez à quelle vitesse s’usent les pneus des Formules 1, soumis à des freinages et virages importants.

Changer ses pneus en fonction des saisons

Les pneus d’hiver sont des pneus à gomme tendre qui vont se détériorer plus rapidement si les conditions sont inadaptées à leur utilisation : fortes chaleurs, vitesse, etc… Lorsque le mercure repasse au-dessus des 10°, pensez à monter vos pneus d’été.
De même, pensez à stocker vos pneus dans un endroit sec lorsque vous devez les changer.

Vérifier l’équilibrage de vos pneus

A chaque changement de pneus, un équilibrage doit être réalisé ; cela permet de répartir le poids de la roue de manière précise et uniforme. Afin de garantir une conduite sans vibrations, des contrepoids sont placés dans les jantes. Un déséquilibrage entrainera des vibrations et une usure prématurée de la bande de roulement du pneumatique.

Problème de parallélisme

Votre parallélisme peut se trouver altérer, notamment en cas de choc (nid de poule, trottoir, …). Une altération de celui-ci fait que vos roues ne sont plus exactement parallèles et cela induit des frottements inhabituels sur les flancs intérieurs ou extérieurs du pneu.