Freinage : toutes les pièces pour sécuriser votre conduite

Le freinage est à l’automobile ce que le parachute est au saut ; sans bon système de freinage, régulièrement contrôlé, la conduite peut devenir dangereuse. Du liquide de frein aux tambours en passant par les disques, des dernières technologies aux systèmes les plus rudimentaires, il est toujours possible d’améliorer son freinage. Webdealauto met toutes les pièces nécessaires à votre disposition, quelle que soit la marque de votre véhicule.

Comment vérifier son système de freinage

Un mécanisme de freinage comporte plusieurs éléments, dont la plupart se changent régulièrement, afin de conserver un maximum de sécurité. Pour comprendre comment les freins fonctionnent, il faut suivre le parcours de l’information de la pédale de frein jusqu’à la roue. Lorsque vous appuyez sur la pédale, le maître cylindre transforme la pression mécanique du pied en pression hydraulique. Ce qui a pour effet de contraindre les plaquettes de frein, vie l’étrier, contre le disque, solidaire de la roue. Le frottement engendré ralentit la roue et, donc, permet à la voiture de freiner. Dès lors, il est important de contrôler tous les éléments de la chaîne assurant une sécurité maximale au ralentissement du véhicule. Toutefois, certaines pièces s’usent vite. C’est le cas des plaquettes et des disques de frein, appelées pièces d’usure. Logique, puisque le frottement régulier d’une plaquette contre un disque entraîne une érosion de la surface des deux éléments.

Contrôler régulièrement les plaquettes de frein

Vérifier ses freins, c’est donc commencer par contrôler l’épaisseur de ses plaquettes. Plus l’épaisseur de la garniture sur la plaquette se fait fine, et plus la distance d’arrêt est longue. De surcroît, continuer de rouler avec des plaquettes usées pose un autre problème ; l’usure anticipée des disques de frein, qui peuvent se rayer. Il est donc primordial de changer ses plaquettes au bon moment, afin d’économiser les autres éléments de votre véhicule, et accessoirement d’éviter des frais supplémentaires. Pour contrôler vos plaquettes, vous devez enlever la roue, à l’aide d’un cric par exemple, et mesurer l’épaisseur de la garniture sur les plaquettes de frein. Un minimum de 3 mm à l’avant et de 2 mm pour les roues arrière est demandé. Toutefois, les voitures modernes sont équipées d’un témoin d’usure. Il s’agit d’un fil de cuivre fin. Dès lors que ce dernier arrive à la surface de la plaquette, il allume un témoin sur le tableau de bord. L’autre point important ; le liquide freinage. Lorsque vous contrôlez les niveaux de votre voiture avant un long trajet, pensez à vérifier le niveau de liquide de frein, comme vous le faites pour le niveau d’huile, de liquide de refroidissement ou de lave-glace.

Les différents systèmes de freinage

On distingue deux systèmes de freinage ; le frein à disque, déjà expliqué plus haut, et le frein à tambour. Le premier implique la présence d’étriers de frein, souvent visibles de l’extérieur sur les voitures de sport. Le second prend moins de place, mais ne peut supporter la même charge que les freins à disque. Voilà pourquoi ces derniers sont souvent installés à l’avant de la voiture, alors que les freins à tambour (quand ils sont installés) équipent les roues arrière. Ici, les mâchoires de frein sont installées à l’intérieur de la roue. A l’appui sur la pédale, les ressorts poussent les mâchoires contre le tambour, de l’intérieur vers l’extérieur. Dès que vous relâchez la pédale, les ressorts relâchent la pression, et les mâchoires retrouvent leur place. Pour obtenir un freinage optimal, notamment sur les voitures puissantes, il est donc préférable d’opter pour 4 freins à disques, en céramique de préférence. Cette nouvelle technologie permet de baisser la température due aux frictions entre les plaquettes et le disque lors des freinages. En temps normal, cette température peut monter à 800 °C.