Rôles et précautions d’usage de 10 additifs d’huile moteur

Rôles et précautions d’usage de 10 additifs d’huile moteur

  • Abaisseur du point d’écoulement : pour augmenter la fluidité de l’huile à froid.
  • Additif anti statique : son rôle est d’augmenter la conductivité électrique de l’huile afin de décharger l’électricité statique, éviter la formation des étincelles et supprimer les risques d’explosion.
  • Additif EP pour les pressions extrêmes: ces additifs empêchent le grippage quand pression est forte.
  • Anti usure: se repand et protège les métaux en formant une pellicule.
  • Anti mousse : détruit les bulles, l’anti mousse peut aussi être polymère pour détruire les petites bulles avant qu’elles émergent.
  • Anti corrosion : empêche des réactions chimiques pouvant oxyder les parties du moteur.
  • Dispersant : élimine les dépôts donc les boues sur le carter et le vernis sur les pièces du moteur.
  • Détergent : tel le lithium nettoyant, effet savon
  • Émulsifiant: éviter que la séparation entre l’huile plus légère et l’eau plus lourde.
  • Modificateur de viscosité : même effet que l’émulsifiant, mais le modificateur de viscosité a pour spécificité d’être plus actif en cas d’écart de température par exemple entre une huile froide et une huile chaude.

 

Lorsque vous utilisez les additifs lisez attentivement leur notice et demandez l’avis de votre garagiste car ils ont parfois des interactions avec des équipements tels le filtre à particules. Observez aussi les précautions suggérées sur notre site WebDealauto lorsque vous manipulez les huiles de vidange.

 

 

Laisser un commentaire